top of page

Résidence Zervos 2023

« Maison et jardin ; un parcours sonore et poétique »

Les jurés du Prix Zervos ont choisi à l'unanimité le projet proposé par Christine Mannaz-Dénarié. 
La lauréate séjournera à l'ate
lier de la Maison Zervos durant l'été 2023 et préparera son oeuvre, qui sera présentée durant l'été 2024. 

La maison Zervos comme un livre

Compositrice électroacoustique, photographe et chargée de projets livre, littératures et langues,
Christine Mannaz-Dénarié poursuit depuis plus de dix ans une recherche artistique articulant poésie,
voix et création sonore.

Son projet de résidence s’appuie sur la riche histoire des Cahiers d'art et sur celle de la maison de Christian et d'Yvonne Zervos en tant que lieu refuge, d'accueil et de création.

Elle s’appuiera notamment sur le compagnonnage des Zervos avec René Char, aux poèmes écrits par Pablo Picasso, à ceux de Jacques Dupin ou d’Eluard, publiés dans les Cahiers d’art ou de manière séparée - à l’instar de La Soif hospitalière.

Mais elle donnera place également aux artistes résidents, qui ont laissé une trace de leur séjour dans la maison.

Elle considère la maison de la Goulotte et son jardin comme un livre dont l'auditeur, l'auditrice, déplierait peu à peu les pages et dont les chapitres seraient constitués des différentes capsules sonores, ponctuant la visite des pièces de la maison ainsi que du jardin.

Prix Zervos

photo Christine Mannaz-Denarie.jpg

Paul Éluard est un poète français, ami des Surréalistes et proche des grands intellectuels de son temps. Il vécut plusieurs années avec Nusch, sa compagne de vie et de lutte durant la guerre d'Espagne et la seconde guerre mondiale.
Lors d'un séjour en Suisse en 1946, Paul Eluard apprend la mort subite de sa femme. Cette rupture provoque un deuil très lourd à porter dont les poèmes du recueil Le temps déborde témoignent.

Ce poème électroacoustique a été composé dans le cadre du Prix Zervos 2023 et de la résidence de Christine Mannaz-Dénarié à la Fondation Zervos.
Il a été extrait des Cahiers d'art publiés par Christian Zervos, ami de Paul et Nusch Eluard et des plus grands artistes de son temps.

Ce poème fera partie du parcours sonore et poétique présenté à partir de juin 2024 à la Maison Zervos, dans le cadre du projet La Maison accueillante.
28 novembre 1946

Nous ne vieillirons pas ensemble

Voici le jour

En trop : le temps déborde

Mon amour si léger prend le poids d’un supplice

 

Voix : Florence Valéro
Composition, montage et mixage : Christine Mannaz-Dénarié

poème Éluard
bottom of page